Après avoir débarqué le 1er mars 1815 à Golfe Juan, avec une petite armée de 1 200 hommes, Napoléon

prit la direction de Grasse pour rejoindre les Alpes par la vallée de la Durance. Lorsque Napoléon emprunta

cette route, elle était dans un état très inégal selon les secteurs. Entre Grasse et Digne, elle n’était pas encore

construite, et l’Empereur dut passer par des sentiers muletiers. Au XXe siècle, devant le succès de cette route

historique, on améliora son tracé, l’écartant parfois du chemin de terre initial suivi par l’Empereur. Elle fut

goudronnée en 1927 et reçut le nom de Route Napoléon en juillet 1932. Aujourd’hui, prestigieuse voie

touristique et route mythique, en moto ou voiture, la route Napoléon vous offre une multitudes de paysages

et sites touristiques à découvrir.


Ne manquez pas de faire une halte Au relais de Chabrières Hôtel **

-Le 26 février 1815

Evasion de Napoléon 1er de l’Iles d’Elbe

-Le 01 mars 1815

Débarquement à Golf_Juan, Bivouac à Cannes

-Le 02 mars 1815

64 km sont effectués jusqu'à Séranon où la troupe bivouaque

dans la neige à plus de 1 000 mètres.

-Le 3 mars1815

Dès l'aube elle se met en marche pour atteindre Castellane

Traversée de Senez et nuit à Barrême

-Le 4 mars,1815

Par le col de Corobin, la troupe descend sur Digne-les-Bains où

elle retrouve la route qui court le long de la Bléone. Pendant que

l'armée bivouaque dans les jardins du château de Malijai, à

l'endroit où la Bléone se mêle à la Durance, Cambronne est parti

en avant sur Sisteron.

-Le 05 mars 1815

Au petit matin, Napoléon se met en route par L'Escale et Volonne

sur la rive droite de la Durance et pénètre à Sisteron par la porte

du Dauphiné.

Le 6 mars 1815,

Aprés une matinée la troupe quitte Gap, départ pour Corps pour

la nuit.

-Le 07 mars 1815

Rencontre avec les troupes royales ralliés aussitôt à l’Empereur

La scène où Napoléon ouvrant sa redingote s'avance devant les

soldats royalistes et leur crie : « Soldats du 5e ! Reconnaissez

votre Empereur ! S'il en est qui veut me tuer, me voilà ! ». Les

soldats du 5e d’infanterie de ligne se rallient.

Napoléon pousuit la route et arrive vers 23h à Grenoble .

-Le 09 mars 1815

Dans l’après-midi, la colonne quitte Grenoble

Le 10 mars 1815

Entrée triomphale dans Lyon


Textes extraits de Wikipedia

Au Relais
de Chabrières